Qlik Qlak #006 – Gartner VS BARC, la bataille des Quadrants

Share on twitter
Partager
Share on linkedin
Partager
Share on facebook
Partager
Odiolab podcasts
Qlik Qlak #006 - Gartner VS BARC, la bataille des Quadrants
/

Bienvenue dans QLIK QLAK, le podcast qui a élu la data “pétrole du 21e siècle” et on n’est pas les seuls! Visualiser les mondes qui nous entourent sur un tableau de bord à faire soi-même, voilà l’ambition du podcaster @WarcoBrienza et du data architect MALO. Leurs questions trouvent réponse avec l’outil de visualisation Qlik Sense – à essayer gratuitement en ICI – qu’on explique joyeusement par l’audio et quelques tutoriels vidéo. Plus d’info sur Twitter (@Calyps), LinkedIn (@Calyps) et YouTube (@Calyps).

Chaque début d’année est propice à valider une stratégie d’entreprise, elle-même reposant sur plusieurs volets d’activités, ainsi que des investissements. Parmi eux, la considération d’une nouvelle technologie peut être de mise. Dans ce cas, quoi de mieux qu’une comparaison de solutions reconnues comme leaders ?

De nombreux décideurs utilisent le Magic Quadrant de Gartner ou l’étude BARC comme point de départ pour établir une short list des éditeurs de logiciels à considérer. La question qui fâche et revient régulièrement dans des articles de blog: ces études sont-elles crédibles et se valent-elles ? 

L’évolution de la BI ces 20 dernières années…

D’une manière générale, un outil de Business Intelligence (BI) est utilisé sur le long terme: entre 7 et 9 ans selon nos perceptions du contexte européen, une grande variabilité sur la stratégie data et la période d’amortissement pouvant varier avec la taille de l’entreprise. Il est à noter que les fonctionnalités des outils de dernière génération sont devenues communes parmi les ‘leaders’ (par ex. Microsoft, Qlik ou Tableau). Désormais, elles se différencier par ces aspects:

BI Magic Quadrants by GartnerThe BI & Analytics Survey by BARC
L’étude la plus connue à ce jour, avec une sphère d’influence (dépassant celle de Forrester).
Parmi les points positifs: les comparaisons rapides et compréhensibles ; bonne synthèse sur les forces et faiblesses de chaque solution ; son système d’évaluation simple, reposant sur 12 critères ; son côté trend setter
Parmi les points améliorables:
la méconnaissance du processus de sélection des solutions candidates ;
le manque de transparence dans la pondération de chaque critère ; les subjectivités des avis (en lien avec ses sponsors ?) ; pas de feedbacks d’utilisateurs
Alternative venue d’Allemagne, influence plus notable en Europe (VS US).
Parmi les points positifs: une présentation claire et esthétique des résultats ; l’exhaustivité de la démarche: 36 critères appliqués à 10 “Peer groups” ; les feedbacks d’utilisateurs L’énoncé clair des concurrents à Qlik Sense (Power BI et Tableau) ; son côté ‘made in Europe’
Parmi les points améliorables:
la cohérence des résultats… comment Qlik Sense peut-il être leader sur quasiment tous les critères pour un Peer group donné et passer sous QlikView pour la recommandation d’achat ? la complexité du système d’évaluation: 36 critères (!!), 10 groupes d’évaluation différents (!) 



  • la facilité d’intégration de l’outil BI aux systèmes d’information (SI) préexistants, conférant un avantage à Power BI, intégré à Microsoft Suite. L’éditeur Qlik a lui aussi bien compris cet enjeu, en offrant une grande flexibilité entre solution Cloud, On premises ou hybride
  • La gestion des catalogues de données et les nouvelles technologies embarquées, comme le Natural Language Processing (NLP), le Machine Learning (ML) ou encore la narration instantanée (chatbot)

Gartner, Forrester ou BARC, un marché de dupes? @WarcoBrienza et MALO ont consulté deux des trois études dans leur édition 2021 et voici leurs conclusions:

NEWS (OU) EVENTS

LES MOTS DE LA FIN À… 
Jimi Hendrix, music player: “Knowledge speaks, but wisdom listens.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *