Airccelerate #003 – La bière de demain

Share on twitter
Partager
Share on linkedin
Partager
Share on facebook
Partager
Odiolab podcasts
Airccelerate #003 - La bière de demain
/

“ En Suisse, il y a une demande de l’ordre de 25% à 30% de la consommation totale de bière pour la Craft. ” Arthur Viaud, CEO de la brasserie La Nébuleuse 

En économie, ‘grandir’ se traduit par ‘croître’. D’où notre intention d’aborder la question de la croissance et comment l’accélérer. Ecoutez sur Airccelerate.com les interviews de celles & ceux qui font l’innovation au quotidien, ainsi que leurs recettes pour atteindre le succès. 

Un podcast produit par @WarcoBrienza.

@WarcoBrienza s’entretient cette semaine avec Arthur Viaud, CEO & cofondateur de la brasserie La Nébuleuse

Synopsis

La bière n’a fondamentalement rien de nouveau: consommée en famille et utilisée comme moyen de paiement à Babylone, boisson des dieux en Égypte, elle devient dans la Grèce antique et dans l’Empire romain celle du pauvre. 

Aujourd’hui, la tendance est à la bière artisanale: plus de 1000 brasseries se disputent le marché suisse, déjà bien défriché par la Lager produite en quantité industrielle par des poids lourds comme Carlsberg ou Heineken. Comment ces boissons – allègrement vendues deux à trois fois plus chères que des produits de marque présents partout dans le monde – peuvent-elles grignoter des parts de marché et ainsi leur faire ombrage? 

Broker devenu brasseur dès 2014, Arthur Viaud nous raconte l’histoire de La Nébuleuse, la marque de bière qui monte qui monte, en Suisse comme en Europe. Avec un production annuelle qui a doublé chaque année depuis 3 ans pour atteindre 3000 hectolitres fin 2016, Cette PME de 15 collaborateurs propose désormais un assortiment complet de bière en fûts, en bouteilles et en canettes. 

Questions posées à Arthur Viaud

  • Comment différencier une bière artisanale d’une bière industrielle?
  • Artisanal veut-il dire local?
  • De retour de vacances en Sardaigne, l’île propose pas moins de 9 marques de bière artisanale à elle seule… comment expliques-tu cette tendance et comment se différencier des autres?
  • La Nébuleuse est aujourd’hui une belle startup, présente au niveau national et à l’international. Quelle(s) différence(s) vois-tu entre le marché suisse et les principaux marchés européens? et américain?
  • La Nébuleuse a profité d’une sacrée croissance ces 3 dernières années (avec un doublement du CA chaque année depuis 2014). Quelles sont vos recettes pour soutenir cette croissance?
  • La croissance s’est bien, mais n’oublions pas la rentabilité. Ca rapporte de distribuer de la bière artisanale? Comment expliques-tu la différence de perception en termes de rentabilité entre bière industrielle et bière artisanale?
  • A la différence de services, vos produits (et votre croissance!) ont besoin d’infrastructures de production et logistique qui grandissent à la mesure de votre succès. Comment convaincre les investisseurs hors du cercle family and friends?
  • L’année 2017 s’annonce faste, avec un été chaud et le marché qui continue à soutenir l’offre de bière artisanale. Quels sont les 3 challenges à venir pour La Nébuleuse, disons pour les 24 mois à venir?
  • Vous avez le culot de proposer de la bière artisanale premium au format 33cl, tandis que ce sont les canettes de bière 50cl font fureur en magasin. Vous poussez pas la capsule un peu loin?

Citation inspirante – par Arthur

Even the best talents will have a hard time succeeding if their efforts aim at the wrong direction” Mike Weinberg

(“Presenting is not the same as selling”)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *