Conciliabulles #005 – Du craft sourcing au rétronasal

Share on twitter
Partager
Share on linkedin
Partager
Share on facebook
Partager
Odiolab podcasts
Conciliabulles #005 - Du craft sourcing au rétronasal
/

Dans ce 5e épisode du Conciliabulles, le podcaster @WarcoBrienza veut en savoir plus sur la provenance des ingrédients qui composent les bières artisanales. Les brasseurs suivants lui répondent

  • pour Jérôme Rebetez fondateur de Brasserie BFM, difficile de s’approvisionner au niveau local pour des questions de quantité, mais aussi de qualité. Il a réalisé des tests avec la malterie locale, co-fondée par Arthur Balz justement! Sinon, l’une des bières annuelles de l’assortiment contient du blé de la région (non malté), pas mal quand même.
  • David Bonjour de Hoppy People nous parle de barriques et d’électricité solaire, en plus de fruits valaisans parfois utilisés dans leurs bières spéciales.
  • pour Kouros Ghavami de la brasserie La Nébuleuse, c’est l’huile de coude l’ingrédient local le plus important. C’est vrai que c’est en équipe et à tours de bras que ça se passe le plus souvent.
  • le meilleur pour la fin: Arthur Balz, co-fondateur de la brasserie BLZ à Orvin (BE) nous raconte le projet de malterie montée en famille, avec son frère. Une coopérative désormais équipée d’installations pouvant produire jusqu’à 150 tonnes de malt local par an.

En guise de conclusion, la dégustation de 4 bières suisses:

  • la Pornstar (6.1%), IPA aromatique de Hoppy People
  • la Mountain Pale Ale (5.2%) de Simmentaler Bier, à couleur dorée et au houblon Nelson Sauvin
  • I love Hops (6.8%), NEIPA qui déchire, une bière spéciale de Hoppy People
  • la Mosaic IPA (6.5%) au houblon éponyme, brassée par BLZ

À votre santé!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *